Ozone et système immunitaire - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Revue des Maladies Respiratoires Year : 1998

Ozone et système immunitaire

(1) , (1)
1

Abstract

This review focuses on rite effect on health of changes in the immune system secondary to ozone exposure and on various mechanistic hypotheses pur forward. Beyond the problems related to the variability of study criteria (e.g. age, sex, concentration and duration of different types of exposure, the slightly volatile nature of ozone and the complexity of the immune system), ozone may induce immunostimulation as shown by intensified allergic phenomena of immunosuppression expressed by increased sensitivity to bacterial infections. Different functions of the immune response (Sor example macrophage and polynuclear phagocytic and bactericidal activity, NK activity, cytokine and antibody production...) are affected. In terms of risk, the consequences of these changes depend on their intensity, their perennial nature and their association with particular genetic characteristics or other forms of external aggression, for example infection. The effect of exposure to a mixture of pollutants with unknown interactions should also be taken into consideration. Finally, the problem of normal bur possibly exaggerated immune response to a compound whose allergenicity may have been modified by ozone must also be taken into account
Cette revue fait le point sur les altérations de la santé attribuables à des perturbations du Système Immunitaire consécutives à une exposition à l'ozone ainsi que sur les diverses hypothèses mécanistiques étudiées. Au-delà des problèmes posés par des critères de variabilité (âge, sexe, concentration et durée d'exposition différentes, caractère peu rémanent de l'ozone, complexité du système immunitaire...) l'ozone peut induire une immunostimulation se manifestant par une intensification des phénomènes allergiques ou une immunosuppression caractérisée par une augmentation de la sensibilité aux infections bactériennes. Des fonctions de différents acteurs de la réponse immunitaire sont atteintes: capacité de phagocytose et de bactéricidie par les macrophages et polynucléaires, activité NK production de cytokines, d'anticorps... En terme de risque, les conséquences de ces altérations dépendront de leur intensité, de leur pérennité et de leur association avec des caractères génétiques particuliers ou avec d'autres agressions, par exemple d'origines infectieuses. De même, il faut considérer que nous sommes souvent exposés à un mélange de polluants dont les interactions nous restent, à ce jour, inconnues. Il faut enfin évoquer le problème de la réponse, normale mais éventuellement exacerbée, du système immunitaire à un composé dont l'allergénicité peut avoir été modifiée par l'ozone
Fichier principal
Vignette du fichier
1998-083_post-print.pdf (270.31 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

ineris-00961848 , version 1 (20-03-2014)

Identifiers

Cite

Ghislaine Lacroix, Claude Lambre. Ozone et système immunitaire. Revue des Maladies Respiratoires, 1998, 15, pp.699-711. ⟨ineris-00961848⟩

Collections

INERIS
159 View
681 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More