Mobile telephony and neurotoxicity of the central nervous system - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Environnement, Risques & Santé Year : 2006

Mobile telephony and neurotoxicity of the central nervous system

Téléphones mobiles et neurotoxicité pour le système nerveux central

(1) , (1)
1

Abstract

Use of mobile telephone technology has become widespread in recent years. The position of the telephone during use justifies public concerns that electromagnetic waves may affect the central nervous system.We review here some studies of the potential neurotoxic effects of the radiofrequencies emitted by mobile phones, that is, of potential injury at structural, functional, electrophysiological, behavioural or neural development levels. The numerous reports do not show any clear effect at any of these levels, and based on what we know today, mobile telephone radiofrequencies do not seem neurotoxic. This review found a wide variety of protocols measuring a wide variety of indicators and characteristics. Further studies are required to reinforce these results and to provide a clear response to public concern. Research in this field should be oriented towards the standardization and reproduction of previous work.
La téléphonie mobile s'est largement développée ces dernières années. L'inquiétude de la population quant à un effet potentiel des ondes émises sur le système nerveux central est légitime du fait de la position du téléphone lors de son utilisation. Nous faisons ici un état des lieux des travaux concernant les effets neurotoxiques potentiels des radiofréquences émises par les téléphones mobiles, c'est-à-dire une atteinte au niveau structural, fonctionnel, électrophysiologique, comportemental ou au niveau du développement neural. De nombreuses études ont été effectuées et leur analyse ne met en évidence aucun effet certain, quel que soit le niveau étudié. En l'état actuel des connaissances, les radiofréquences de la téléphonie mobile ne semblent pas être toxiques pour le système nerveux central. La revue des travaux montre une grande disparité des protocoles et des paramètres mesurés, et pour conforter les résultats et répondre clairement aux inquiétudes, d'autres études complémentaires doivent être effectuées. La standardisation et la reproduction de travaux antérieurs semblent être actuellement une orientation nécessaire de la recherche dans ce domaine.
Not file

Dates and versions

ineris-00963005 , version 1 (21-03-2014)

Identifiers

Cite

Elsa Brillaud, René de Seze. Téléphones mobiles et neurotoxicité pour le système nerveux central. Environnement, Risques & Santé, 2006, 5 (2), pp.107-119. ⟨ineris-00963005⟩

Collections

INERIS
163 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More