Effects of low doses: Proof and inferences - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Environnement, Risques & Santé Year : 2010

Effects of low doses: Proof and inferences

Effet des faibles doses : preuves et inférences

(1)
1

Abstract

It is essential to discuss the plausibility of "low-dose" effects from environmental exposures. The question, nonetheless, is wrongly labelled, for it is not the magnitude of the dose that matters, but rather the effect. The question thus concerns "doses with low effects". More precisely, because the low effects on large populations are not that small, even when epidemiological tools fail to detect them, it would be more accurate to talk about "doses with undetectable or barely detectable effects. "Hereafter, we describe this "low-effect dose" concept from the viewpoint of toxicology and epidemiology and discuss the fragile boundary line for these low-effect doses. Next, we review the different types of inference from observed situations (i.e., with high effects) to situations relevant to public health, to characterize the level of confidence to be accorded them. The first type is extrapolation-from higher to lower doses or from higher to lower dose rates. The second type is transposition-from humans to other humans or from animals to humans. The third type can be called "analogy" as in "read across" approaches, where QSAR (Quantitative Structure Activity Relationship) methodology can be used. These three types of inferences can be based on an estimate of the "distance" between observed and predicted areas, but can also rely on knowledge and theories of the relevant mechanisms. The new tools of predictive toxicology are helpful both in deriving quantitative estimates and grounding inferences on sound bases.
Discuter la réalité d'effets dus à des expositions aux " faibles doses " est un impératif en santé-environnement. Toutefois, les " faibles doses " sont mal nommées car il ne s'agit pas d'une " faible quantité de dose ", mais d'une " dose à faible effet ", de par l'absence d'observations répétées et systématiques au-dessus des seuils conventionnels de significativité statistique dans les systèmes disponibles (données animales, épidémiologie, in vitro...). Encore faut-il préciser que par " faibles " on entend " difficilement décelables ", et non faibles dans l'absolu, car de faibles excès de risque individuels peuvent être importants sur de grandes populations, tout en restant non décelables par les outils épidémiologiques. Ce texte approfondit la notion de " dose à faible effet ", sous l'angle toxicologique et épidémiologique. Il précise une démarcation - fragile - pour les " doses à faibles effets ". Il décrit ensuite les inférences permettant de prédire le risque en deçà des valeurs et en dehors des domaines étudiés pour établir la réalité d'un danger et les coefficients de risque. Il passe en revue les opérations d'inférence scientifique qui sont effectuées, et les façons d'estimer la confiance à leur accorder. Les catégories sont les suivantes : extrapolation, analogies, transpositions. Elles peuvent être caractérisées, par exemple par des " distances d'extrapolation ". Elles peuvent être fondées sur des mécanismes et modèles (toxicocinétique, QSAR [quantitative structure activity relationship], etc.), et ce de mieux en mieux grâce aux progrès de la connaissance des mécanismes en toxicologie prédictive. Ainsi, des inférences restent nécessaires en santé publique, quand on part de données acquises à des doses plus élevées sur des populations spécifiques, pour estimer des impacts sur d'autres populations ou d'autres substances. Les éléments permettant d'argumenter la démarche et de lui fournir une assise scientifique sont devenus plus nombreux et la rigueur de l'approche y a beaucoup gagné
Not file

Dates and versions

ineris-00963243 , version 1 (21-03-2014)

Identifiers

Cite

Philippe Hubert. Effet des faibles doses : preuves et inférences. Environnement, Risques & Santé, 2010, 9 (4), pp.295-302. ⟨10.1684/ers.2010.0365⟩. ⟨ineris-00963243⟩

Collections

INERIS
49 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More