Acetaldehyde in indoor environment : metrology and concentrations - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Pollution Atmosphérique : climat, santé, société Year : 2013

Acetaldehyde in indoor environment : metrology and concentrations

L'acétaldéhyde en air intérieur : métrologie et niveaux mesurés

(1)
1

Abstract

Acetaldehyde is one of the major indoor air pollutants due to its human health effects; it has been classified as probably carcinogenic to humans by IARC (2A), and its ubiquitous sources being primary or secondary, intermittent or permanent. Conversely to outdoor concentrations which are about a few micro g m-3, indoor levels are usually an order of magnitude higher. Indoor air guide values will be published in 2013 by the French Agency for Food, Environmental and Occupational Health & Safety (ANSES). Acetaldehyde concentrations in indoor environments are measured with the same methods used for carbonyl compounds in general and formaldehyde in particular. The more commonly used are based on active or passive sampling on derivatising agent coated adsorbent cartridges. It is worth mentioning that work to be published in 2013 are currently in progress to evaluate active and passive cartridges capacity to measure acetaldehyde. Generally, mean indoor acetaldehyde concentrations are weak, ranging between 13 and 16 micro g m-3 (whatever the environment or the geographic localization, Europe, USA) but always higher than outdoor concentrations. Shopping malls distinguish themselves from other environments with mean concentrations three times higher. Nevertheless, occasionally; concentrations can reach peak values as high as 176 micro g m-3 for example in a French school, suggesting the importance to consider short term exposure and highlighting the necessity to develop real time measurement technique for on-line monitoring and source detection. This king of technique is still not available.
Classé cancérogène probable par l'IARC (2A), omniprésent dans les environnements clos, ses sources pouvant être primaires ou secondaires, ponctuelles ou permanentes, l'acétaldéhyde est l'un des polluants majeur de l'air intérieur et va faire à ce titre l'objet de l'établissement de valeurs guide par l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) dans le courant de l'année 2013. En effet, alors que les concentrations mesurées en air extérieur sont de l'ordre de quelques microgrammes par mètre cube, les niveaux intérieurs sont largement plus élevés d'au minimum un ordre de grandeur. Les méthodes disponibles pour évaluer les niveaux d'acétaldéhyde en air intérieur sont les mêmes que celles utilisées pour quantifier les composés carbonylés. Les plus employées se basent sur le prélèvement actif et passif sur tubes imprégnés d'agents de dérivatisation. Il est important de noter que des travaux menés par le LCSQA-INERIS sont en cours pour évaluer la capacité des tubes passifs à mesurer l'acétaldéhyde, en particulier en suivant les protocoles établis pour la surveillance du formaldéhyde dans les écoles et les crèches. Le rapport de cette étude sera publié dans le courant de l'année 2013. Par ailleurs, il n'existe à ce jour aucune méthode simple et pratique pour le suivi en continu et/ou la recherche de sources. De manière générale, les concentrations moyennes en acétaldéhyde sont relativement faibles, comprises entre 13 et 16 micro g m-3 (quel que soit l'environnement intérieur ou la localisation géographique sur l'Europe et les États-Unis), mais toujours supérieures aux concentrations extérieures. Notons néanmoins que les supermarchés se distinguent avec des concentrations moyennes environ trois fois plus élevées. Cependant, ponctuellement, ces concentrations peuvent atteindre des valeurs élevées (jusqu'à 176 micro g m-3 dans une école en France) suggérant ainsi la prévalence de sources ponctuelles et par conséquent des expositions court terme, et soulignant ainsi le besoin de développement de techniques de mesure en temps réel.
Not file

Dates and versions

ineris-00963470 , version 1 (21-03-2014)

Identifiers

Cite

Laura Chiappini. L'acétaldéhyde en air intérieur : métrologie et niveaux mesurés. Pollution Atmosphérique : climat, santé, société, 2013, 218, pp.NC. ⟨ineris-00963470⟩

Collections

INERIS
32 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More