Les méthodes alternatives en matière d'expérimentation animale

Résumé : Les méthodes alternatives en matière d'expérimentation animaleL'évaluation des effets toxicologiques des agents physiques et chimiques a nécessité depuis fort longtemps la réalisation de tests sur des animaux. Les fortes attentes sociétales en matière de santé et d'environnement (les effets des pesticides, des perturbateurs endocriniens) et les avancées scientifiques réalisées en matière de compréhension des mécanismes d'effets (à faibles doses, effets non linéaires ou non monotones, effets " cocktails ") obligent à repenser ces approches traditionnelles de l'évaluation. Par ailleurs, l'acuité qui s'attache aujourd'hui à la question du recours aux méthodes alternatives s'inscrit dans la continuité d'une évolution des perceptions culturelles : depuis le début du XIXe siècle, la société manifeste une sensibilité croissante au bien-être animal et au respect des droits des animaux. Les méthodes alternatives doivent apporter des réponses à ces attentes, qui se révèlent parfois contradictoires. Le défi principal est d'obtenir des parties prenantes la reconnaissance de la pertinence de ces méthodes dans un certain nombre de domaines : leur validation dans un contexte réglementaire, leur utilisation en tant qu'outil de criblage industriel, ou qu'objet d'étude dans des publications scientifiques et, enfin, la reconnaissance de leur crédibilité par le grand public.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-ineris.archives-ouvertes.fr/ineris-00963478
Contributor : Gestionnaire Civs <>
Submitted on : Friday, March 21, 2014 - 2:32:22 PM
Last modification on : Friday, March 21, 2014 - 2:32:22 PM

Identifiers

  • HAL Id : ineris-00963478, version 1
  • INERIS : EN-2013-254

Collections

Citation

Philippe Hubert, Pierre Toulhoat. Les méthodes alternatives en matière d'expérimentation animale. Annales des mines - Responsabilité et environnement , Eska, 2013, pp.19-23. ⟨ineris-00963478⟩

Share

Metrics

Record views

156