Caractériser les inégalités environnementales

Résumé : Cet article se propose d'explorer la thématique des inégalités environnementales à travers le contexte de son émergence et de sa prise en compte dans les politiques au niveau national. L'article décrit l'évolution des démarches de caractérisation des risques sanitaires, socle méthodologique et scientifique de la construction d'outils de diagnostic des inégalités géographiques d'exposition relatives aux pollutions, nuisances et risques environnementaux. Les données existantes et les verrous liés à leurs utilisations sont discutés et illustrés à travers la présentation de réalisations françaises dans ce domaine. L'introduction de la notion d'inégalité environnementale en France au début des années 2000 dérive de celle d'" Environmental Justice " apparue aux États-Unis au début des années 80, reprise en Angleterre dans la seconde moitié des années 90 et aujourd'hui partagée mondialement. Cette notion a émergé comme levier d'action pour répondre au constat d'inégalités très fortes marquant des individus ou des groupes face aux dégradations de l'environnement. Le travail de Laigle définit plusieurs composantes caractéristiques possibles de ces inégalités qui interrogent les liens entre l'environnement et la santé. L'inégalité environnementale y est définie comme une inégalité d'exposition à des risques, pollutions et nuisances, et une inégalité d'accès à des aménités environnementales, en précisant que les aménités et nuisances sont relatives à des cultures et des groupes sociaux. Les inégalités sont liées aux lieux et aux nuisances mais aussi à celles, plus individuelles, qui correspondent à la " capabilité " ou au dynamisme des personnes. Le terme d'inégalité environnementale d'exposition exprime l'idée que les populations ne sont pas égales face aux pollutions, aux nuisances et risques environnementaux. Cette inégalité opère à différentes échelles (globale, régionale, locale) et ne s'appréhende pas par l'étude d'un seul milieu, mais par l'intégration de données de nature variée sur l'air, l'eau, les sols et l'alimentation. De plus, les facteurs de risque environnementaux sont multiples. Ainsi, à la potentielle surexposition aux substances chimiques sur un territoire, s'ajoutent celles liées au bruit, aux odeurs, aux facteurs physiques ou microbiologiques, d'origines anthropique ou naturelle. Le rapport récent de l'OMS Europe indique que les groupes socio-économiquement défavorisés sont souvent à la fois plus exposés à des nuisances et pollutions environnementales et plus vulnérables aux effets sanitaires qui en résultent. Au travers des mécanismes de surexposition et de vulnérabilité, les populations défavorisées pourraient souffrir plus fortement des effets sanitaires de facteurs de risque environnementaux. L'étude du lien entre santé et environnement implique de considérer facteurs sociaux et d'exposition, afin d'interpréter la façon dont ils se cumulent et interagissent ou non sur un territoire. Les inégalités sociales et démographiques d'exposition aux dangers environnementaux peuvent être exprimées selon des facteurs susceptibles d'affecter le risque d'être exposé, tels que le revenu, le niveau d'éducation, l'emploi, l'âge, le sexe, etc. ainsi que certains comportements, lieux de vie ou milieux particuliers. Le rapport Ritter a montré le caractère géographique et social de ces inégalités en cartographiant les zones de surexposition potentielle caractérisées par l'accumulation d'infrastructures (industriel, transport) implantées dans des zones urbaines sensibles. Toutefois, le postulat que les inégalités en matière de santé environnementale touchent plus souvent les groupes de population défavorisés mérite d'être approfondi et parfois nuancé. L'ampleur des inégalités et leur répartition entre les groupes de population favorisés et défavorisés peuvent être très diverses selon les territoires et les facteurs de risque étudiés. Ces phénomènes restent donc mal connus, et les connaissances balbutiantes malgré les efforts de recherche de ces dernières années.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal-ineris.archives-ouvertes.fr/ineris-00969459
Contributor : Gestionnaire Civs <>
Submitted on : Wednesday, April 2, 2014 - 2:06:41 PM
Last modification on : Wednesday, April 2, 2014 - 2:06:41 PM

Identifiers

  • HAL Id : ineris-00969459, version 1
  • INERIS : EN-2013-052

Collections

Citation

Julien Caudeville. Caractériser les inégalités environnementales. LAURENT, Eloi. Vers l'égalité des territoires. Dynamiques, mesures, politiques, NC, pp.224-240, 2013. ⟨ineris-00969459⟩

Share

Metrics

Record views

197