Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Un nouvel indicateur du risque lié à l'utilisation des pesticides chez l'abeille

Résumé : Alors que l'importance économique et écologique de l'abeille domestique n'est plus à démontrer, elle n'est pas ou très mal prise en compte dans les indicateurs de risques liés à l'utilisation des pesticides (Devillers et al., 2005). Le risque chez l'abeille est estimé soit à partir de la DL50 (EIQ, PERI, Rating Systems, Atkins, PMR), soit à partir du Hazard Quotient (HQ) correspondant à la dose d'utilisation divisée par la DL50 (NRI, p-EMA, PI, POCER). Bien que DIAPHYT soit l'indicateur intégrant le mieux les différents facteurs de variation (période de traitement, dose d'application, présence de miellat et/ou de fleurs etc.), le mode d'agrégation de ces paramètres est non satisfaisant. De plus, cet indicateur ne considère que les traitements appliqués par pulvérisation, il ne tient pas compte des formulations et du caractère systémique des produits. Enfin, l'attractivité des cultures est traitée d'une manière triviale. Dans ces conditions, il nous apparu intéressant de se servir de la réflexion faite autour de DIAPHYT pour construire un indicateur Abeille intégrant ses qualités et palliant ses défauts. Les paramètres retenus pour construire l'indicateur ont été les suivants : le HQ, la mention abeille (i.e. application autorisée sur culture en fleurs), l'attractivité de la culture, le type de formulation, le mélange de substances actives et la systémie. La méthode SIRIS (Vaillant et al., 1995) a été utilisée pour agréger les variables. Cette approche multicritère nécessite de transformer les valeurs des variables en modalités (e.g. favorable/moyennement favorable/défavorable). Les variables sont hiérarchisées par ordre d'importance décroissante et une échelle min/max de scores est ensuite établie selon des règles d'incrémentations précises. La construction de l'indicateur a été faite à partir d'une banque de données originale de 1734 usages culturaux, 82 cultures différentes, 61 substances actives (associées ou non) et 175 spécialités commerciales. Différents essais de choix de variables et de leur hiérarchisation ont été testés. Les résultats les plus cohérents ont été obtenus en mettant HQ en premier, suivi de l'attractivité. Les variables " mention abeille " et " mélange ", contribuant très peu au classement final, ont été supprimées. Finalement, les résultats les plus intéressants ont été obtenus à partir de la hiérarchie suivante : HQ(5)/attractivité(3)/formulation(3)/systémie(2).
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-ineris.archives-ouvertes.fr/ineris-00970311
Contributor : Gestionnaire Civs <>
Submitted on : Wednesday, April 2, 2014 - 3:46:50 PM
Last modification on : Monday, May 25, 2020 - 1:40:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : ineris-00970311, version 1
  • INERIS : EN-2007-325

Collections

Citation

Axel Decourtye, James Devillers, Eric Thybaud. Un nouvel indicateur du risque lié à l'utilisation des pesticides chez l'abeille. 37. Congrès du Groupe Français des Pesticides (GFP), May 2007, Bordeaux, France. ⟨ineris-00970311⟩

Share

Metrics

Record views

141