Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Pourquoi trouver un marqueur atmosphérique d'exposition aux particules diesel ?

Résumé : L'évolution du parc français d'automobiles particulières a pris depuis une vingtaine d'années un essor formidable. De près de 12 millions de voitures en 1970, il est passé à 23,5 millions en 1991, soit un doublement. Une telle augmentation entraîne bien évidemment un accroissement de la pollution atmosphérique d'origine automobile et a conduit la Communauté Européenne à réglementer les émissions dès 1970. La pollution automobile était alors traitée comme un problème global, tous types de véhicules confondus. Depuis, deux événements sont venus modifier les règles.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-ineris.archives-ouvertes.fr/ineris-00971887
Contributor : Gestionnaire Civs <>
Submitted on : Thursday, April 3, 2014 - 1:32:12 PM
Last modification on : Wednesday, July 25, 2018 - 1:23:12 AM
Long-term archiving on: : Thursday, July 3, 2014 - 1:06:18 PM

File

1994-016_hal.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : ineris-00971887, version 1
  • INERIS : PU-1994-016

Collections

Citation

Dominique Lafon, Guy Auburtin, M. Ould Elkhim, F. Diebold, Michel Guillemin. Pourquoi trouver un marqueur atmosphérique d'exposition aux particules diesel ?. 3. Colloque International "Transports et pollution de l'air", Jun 1994, Avignon, France. pp.7-12. ⟨ineris-00971887⟩

Share

Metrics

Record views

110

Files downloads

290