Modélisation de la rupture d'un béton armé par essai de flexion

Résumé : Le dispositif de barres de Hopkinson permet des sollicitations présentant de grandes vitesses de déformation. Les dépouillements classiques ne peuvent pas représenter la rupture dynamique par flexion trois points d'éprouvettes de béton ou de béton armé. Une modélisation originale est donc introduite pour analyser ces essais. Nous présentons ici cette méthode ainsi que les résultats obtenus pour une éprouvette de béton armé.
Type de document :
Communication dans un congrès
17. Congrès Français de Mécanique (CFM'05), Aug 2005, Troyes, France. pp.NC, 2005
Liste complète des métadonnées

https://hal-ineris.archives-ouvertes.fr/ineris-00972499
Contributeur : Gestionnaire Civs <>
Soumis le : jeudi 3 avril 2014 - 16:29:12
Dernière modification le : jeudi 3 avril 2014 - 16:29:12
Document(s) archivé(s) le : jeudi 3 juillet 2014 - 18:00:55

Fichier

2005-174_hal.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : ineris-00972499, version 1
  • INERIS : PU-2005-174

Collections

Citation

Sébastien Richomme, Franck Delvare, Patrice Bailly, Guy Mavrothalassitis. Modélisation de la rupture d'un béton armé par essai de flexion. 17. Congrès Français de Mécanique (CFM'05), Aug 2005, Troyes, France. pp.NC, 2005. 〈ineris-00972499〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

102

Téléchargements de fichiers

1514