Les plates-formes technologiques ETPIS & FTPIS : une initiative pour défragmenter la recherche en sécurité

Résumé : L'analyse des documents et des rapports publiés à la suite de la catastrophe AZF (Toulouse, Septembre 2001) montre à quel point il est nécessaire de poursuivre l'investissement en recherche pour produire de nouvelles connaissances dans plusieurs domaines : les propriétés des substances et les phénomènes dangereux (chimie, physique, mécanique), la prise en compte des organisations et du rôle des hommes dans la prévention des risques, les processus de la gouvernance des risques, notamment du fait de l'évolution vers une gestion plus participative des risques... À côté de ces connaissances, que l'on peut qualifier de théoriques ou méthodologiques, le progrès dans le domaine des capteurs, du traitement des données et des technologies de l'information, l'intensification des procédés et la miniaturisation des équipements industriels, sous-tend des innovations technologiques qui devraient avoir un impact significatif sur l'amélioration de la sécurité des usines de demain. La volonté de mener des recherches pour accroître les connaissances et innover sur le plan technologique ne suffit pas. Les chercheurs ont besoin que les gestionnaires et décideurs publics qui définissent les priorités dans l'investissement de recherche au niveau national ou européen placent le thème de la sécurité industrielle comme l'une de leurs priorités. Aujourd'hui, les priorités de recherche communautaires et nationales sont celles qui peuvent avoir un impact sur l'innovation, la compétitivité de l'industrie et in fine sur l'emploi. Aussi, il apparait crucial de montrer les enjeux économiques de la sécurité industrielle pour leur donner la légitimité de la recherche en tant que tel, et éviter que la sécurité industrielle ne soit qu'une "fioriture" destinée à agrémenter l'innovation technologique. Si l'industrie, dans toute sa diversité, veut réellement faire des progrès en matière de sécurité, sous la pression sociétale, il faut concentrer la recherche sur quelques défis scientifiques, d'ordre méthodologique, technologique, organisationnel et social. Cette communication décrit dans un premier temps le nouvel instrument de pilotage de la recherche inventé par la Commission Européenne, les Plates-formes Technologiques. Puis, il retrace l'historique de la création de la plateforme technologique européenne dans le domaine de la sécurité industrielle, en expliquant les motivations qui ont conduit à cette initiative et en détaillant les objectifs généraux qui sont poursuivis. Enfin, la déclinaison française de cette plate-forme européenne est présentée en insistant sur l'organisation de la communauté scientifique concernée par la sécurité industrielle et en montrant comment la dynamique engagée au niveau national laisse augurer des résultats plus rapides grâce à une meilleure coordination des actions de recherche.
Type de document :
Communication dans un congrès
Workshop interdisciplinaire sur la sécurité globale, Jan 2007, Troyes, France. pp.7, 2007
Liste complète des métadonnées

https://hal-ineris.archives-ouvertes.fr/ineris-00973254
Contributeur : Gestionnaire Civs <>
Soumis le : vendredi 4 avril 2014 - 10:21:30
Dernière modification le : vendredi 4 avril 2014 - 10:21:30
Document(s) archivé(s) le : vendredi 4 juillet 2014 - 10:58:57

Fichier

2007-023_hal.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : ineris-00973254, version 1
  • INERIS : EN-2007-023

Collections

Citation

Olivier Salvi, Eric Charikane. Les plates-formes technologiques ETPIS & FTPIS : une initiative pour défragmenter la recherche en sécurité. Workshop interdisciplinaire sur la sécurité globale, Jan 2007, Troyes, France. pp.7, 2007. 〈ineris-00973254〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

96

Téléchargements de fichiers

140