The interferometry technics applied on residual subsidence analysis measurement of closure coal mines, example from Nord-Pas-de Calais coal mine, France - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2008

The interferometry technics applied on residual subsidence analysis measurement of closure coal mines, example from Nord-Pas-de Calais coal mine, France

(1, 2) , (1) , (2) , (2) , (3) , (3) , (3)
1
2
3

Abstract

This paper describes the residual movements associated with deep coalmines (France). The Nord-Pas-de Calais basin has been monitored since 10 years by traditional method. The interferometry technics are applied on Nord-Pas-de-Calais coal basin. In this study, both differential SAR Interferometry (DINSAR) and Persistent Scaterrers Interferometry (PSI) are used to estimate the induced deformations during 12 years (1992 to 2004) after the end of exploitation. 88 images of ERS scenes, distributed on two adjacent tracks, are processed, using DIAPASON software for DInSAR and GAMMA-IPTA for PSI. The area undergoes high temporal decorrelation due to the high amount of vegetation. Deformations are well detected; they present low amplitude with a maximum rate of only 1 cm/year during 7 years after the end of the exploitation. They show a good agreement with the traditional methods of levelling. A robust methodology can be developed to use Interferometry for surveying surface above abandoned mines
L'article décrit les mouvements résiduels induit par l'exploitation de mines de charbon profondes (France). La surface est suivie depuis plus que 10 ans par la méthode de nivellement classique. La méthode d'interférométrie a également été utilisée dans le basin du Nord et du Pas-de-Calais, les deux techniques (SAR et PSI) ont été utilisées pour estimer les mouvements résiduels durant 12 ans (1992-2004) après l'arrêt de l'exploitation. 88 images de ERS ont été analysées en utilisant le code DIAPASON pour la méthode DInSAR et le code GAMMA-IPTA pour la méthode PSI. La zone étudiée est caractérisée par une couverture végétale très dense, ce qui induit une forte décorrélation temporelle. Les mouvements ont été bien détectés, ils présentent une amplitude de 1 cm/an pendant les 7 ans après l'arrêt des travaux miniers. Les résultants de l'interférométrie ont montré une cohérence avec les mesures par la méthode de nivellement traditionnel. Une méthodologie robuste peut-être développée pour suivre les mouvements induits par les exploitations minières abandonnées
Fichier principal
Vignette du fichier
2008-040_hal.pdf (731.72 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

ineris-00973294 , version 1 (04-04-2014)

Identifiers

Cite

Yann Gueguen, Marwan Al Heib, Benoît Deffontaines, Bénédicte Fruneau, Marcello de Michele, et al.. The interferometry technics applied on residual subsidence analysis measurement of closure coal mines, example from Nord-Pas-de Calais coal mine, France. Symposium Post-Mining 2008, Feb 2008, Nancy, France. pp.NC. ⟨ineris-00973294⟩
104 View
239 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More