Development of a PM generation and distribution system for ambient air inter-laboratory exercises - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2009

Development of a PM generation and distribution system for ambient air inter-laboratory exercises

Developpement d'un système de dopage "PM" : premiers essais

(1) , (1) , (1) , (2) , (1) , (1)
1
2

Abstract

The participation to inter-laboratory exercises is a key step for any ambient air quality monitoring network. To guarantee the interest of such campaigns, participants need a large range of concentration, including regulatory limits. As far as PM10 is concerned, the 1996 European directive implement a 24h hours limit of 50 micro g/m3 with a maximum relative uncertainty of 25%. In the frame of the French National Air Quality Laboratory (LCSQA), INERIS -in relation with LNI Inc.- is developing a special PM generator. The objective is to distribute to all participants an ambient air enriched with PM10 or PM2,5 particles. Preliminary results show that our prototype is able to distribute to 4 TEOM and TEOM-FDMS microbalances air in a range from the background up to 100 micro g/m3 and more. The set-up and the results will be presented.
La reconnaissance d'une compétence en matière de mesurage passe par la participation à des exercices d'intercomparaison, ou " exercices inter-laboratoires ". Ce type d'exercice est organisé dans le cadre de la surveillance réglementaire " air ambiant " française. Afin de garantir l'efficacité d'une telle session, il est essentiel de bénéficier d'un spectre large de concentration, et tout particulièrement d'inclure les valeurs limites pour lesquelles il existe des exigences en matière d'incertitude. C'est le cas de la surveillance des PM10, pour lesquels une incertitude maximale de 25% est exigée à 50 micro g/m3 (mesure journalière). Il est en pratique impossible de garantir a priori un tel niveau de concentration. C'est pourquoi dans le cadre du LCSQA, l'INERIS a entrepris de développer des systèmes d'enrichissement, appelés aussi " systèmes de dopage ". La présente communication est consacrée au développement d'un tel dispositif pour les particules de type PM10 et PM 2,5. Les objectifs, le montage expérimental, ainsi que les premiers résultats, seront rapportés dans le cas de microbalances TEOM et TEOM-FDMS, pour des concentrations allant du niveau de fond à plus de 100 micro g/m3. Une attention particulière sera portée sur les contraintes et les résultats obtenus en matière de représentativité de la matrice, ainsi qu'en matière d'équivalence des échantillons fournis à chaque analyseur participant.
Fichier principal
Vignette du fichier
2009-009_hal.pdf (1.04 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

ineris-00973330 , version 1 (04-04-2014)

Identifiers

Cite

Isaline Fraboulet, Olivier Le Bihan, Nicolas Karoski, D. Calabrese, C. Froment, et al.. Developpement d'un système de dopage "PM" : premiers essais. 24. Congrès Français sur les Aérosols (CFA 2009), Jan 2009, Paris, France. pp.39. ⟨ineris-00973330⟩

Collections

INERIS
41 View
119 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More