Les expériences de laboratoire permettent-elles de prévoir le transport de HAP et de métaux à l'échelle du lysimètre de terrain ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2009

Les expériences de laboratoire permettent-elles de prévoir le transport de HAP et de métaux à l'échelle du lysimètre de terrain ?

(1) , (2) , (2) , (3) , (1)
1
2
3

Abstract

Dans les régions à forte tradition industrielle, l’arrêt des usines métallurgiques et des cokeries a généré de vastes superficies de friches polluées par des hydrocarbures lourds (de type Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques, HAP) et des métaux. Certains de ces composés sont connus pour être cancérigènes et/ou mutagènes. Il est donc indispensable de mesurer leur distribution et leur teneur sur le terrain et d’être capable de prévoir leur éventuelle migration dans le sol. Ce travail, mené dans le cadre du GISFI (www.gisfi.fr), a pour objectif d’évaluer le transfert de HAP et métaux issus d’une terre de cokerie vers la ressource en eau, à différentes échelles et de déterminer laquelle est la plus représentative des conditions de terrain et pourra être utilisée lors de la conduite d’études de risque. Trois systèmes expérimentaux ont été utilisés : une colonne de laboratoire en conditions saturées et non saturées, un lysimètre de terrain et un « mini-lysimètre ». Les courbes de percée des HAP ont montré que leur sortie était surestimée en colonne de laboratoire par rapport à ce qui se passe sur le terrain, et qu’un « mini-lysimètre » fonctionnant en conditions non saturées et en régime transitoire offrait un bon compromis pour évaluer leur transport dans les sols. La sortie des métaux (zinc et plomb) à l’échelle du terrain est en revanche bien prédite par des expériences en colonne de laboratoire et en « mini-lysimètre ».
Fichier principal
Vignette du fichier
2009-284_hal.pdf (438.85 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

ineris-00973355 , version 1 (04-04-2014)

Identifiers

Cite

Julien Michel, Valérie Gujisaite, Stéphanie Ouvrard, Sébastien Denys, Marie-Odile Simonnot. Les expériences de laboratoire permettent-elles de prévoir le transport de HAP et de métaux à l'échelle du lysimètre de terrain ?. 2. Rencontres Nationales de la Recherche sur les Sites et Sols Pollués. Pollutions locales et diffuses, Oct 2009, Paris, France. pp.NC. ⟨ineris-00973355⟩
91 View
385 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More