PM10 intercomparison exercise using an enrichment device - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2011

PM10 intercomparison exercise using an enrichment device

Réalisation d'un exercice d'inter-comparaison PM10, à l'aide d'un système de dopage

(1) , (1) , (1) , (2) , (1) , (1)
1
2

Abstract

The participation to inter-laboratory exercises is a key step for any ambient air quality monitoring network. To guarantee the interest of such campaigns, participants need a large range of concentration, including regulatory limits. As far as PM10 is concerned, the 1996 European directive implement a 24h hours limit of 50 µg/m3 with a maximum relative uncertainty of 25%. In the frame of the French National Air Quality Laboratory (LCSQA), INERIS has developped a special PM10 or PM2,5 particles enrichment system. Results from a first exercise show that our prototype is able to distribute to 6 TEOM microbalances air in a range of PM10 concentration from the background up to 120 µg/m3. Uncertainty has been calculated for the all range and stays below 25 %, especially at the regulatory daily limit value.
La détermination de l'incertitude associée à une mesure, est essentielle. Dans le domaine de la qualité de l'air, une telle information permet aux utilisateurs -statisticiens, modélisateurs, etc.- de connaître le niveau de qualité de chaque observation ; elle permet aux producteurs de données de situer leur niveau de performance. Cette incertitude sur la mesure peut être déterminée par le biais d'une participation à des exercices d'intercomparaison, ou " exercices inter-laboratoires ". Afin de garantir l'efficacité d'une telle session, il est essentiel de bénéficier d'un spectre large de concentration. Dans le cadre du LCSQA, l'INERIS a entrepris de développer des systèmes d'enrichissement, appelés aussi " systèmes de dopage " pour les particules de type PM10 et PM 2,5. Après une phase d'étude en laboratoire [Fraboulet, 2009], ce dispositif a été mis en oeuvre pour la première fois. Six micro-balances de type TEOM, munies de têtes PM10, ont été comparées. Le recours à ce système de dopage a permis d'étendre l'exercice d'intercomparaison jusqu'à un niveau de 120 µg/m3. L'exploitation des données a permis de déterminer la variance de répétabilité, la variance interlaboratoires et l'intervalle de confiance de reproductibilité associé aux mesures fournies par l'ensemble des participants (approche dérivée de la norme ISO 5725-2). Il en ressort que la qualité des mesures respecte les exigences de la Directive européenne en terme d'intervalle de confiance (25 %) à la valeur limite journalière.
Fichier principal
Vignette du fichier
2011-022_hal.pdf (265.38 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

ineris-00973606 , version 1 (04-04-2014)

Identifiers

Cite

Olivier Le Bihan, Fabrice Marliere, Isaline Fraboulet, B. Rocq, Robin Aujay, et al.. Réalisation d'un exercice d'inter-comparaison PM10, à l'aide d'un système de dopage. 26. Congrès Français sur les Aérosols (CFA 2011), Jan 2011, Paris, France. pp.NC. ⟨ineris-00973606⟩

Collections

INERIS
51 View
231 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More