Mise en suspension d'une poudre micronique par effet vortex - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2011

Mise en suspension d'une poudre micronique par effet vortex

(1) , (1) , (2) , (1) , (1)
1
2

Abstract

New materials based on nanotechnology are reaching the market in a wide variety of consumer products. Since these nanostructured materials can be in powder form, a suspending powder system is essential for many purposes: For in vivo inhalation toxicological studies,for workers and consumers protection, for instrumental development widening aerosol measurement spectrum. Different powders suspending systems have been developed like the rotating drum or the single drop. They are used as a reference method to evaluate bulk materials dustiness. Usually cumbersome, these systems need a huge amount of powder (a few hundred grams) and require time-consuming cleaning processes which could be even more tedious when a nanostructured material and/or a toxic powder is used. The aim of this work is to evaluate the behavior of a powder suspending system by vortex effect. This system is very simple and requires a very small amount of powder (a few grams) in a tube [1,2]. It has been set up to study the dustiness under controlled and reproducible conditions. Different tests have been performed with a Al2O3 powder. They allowed not only to characterize the influence of shaking speed and powder mass, but also to measure the particle size and the number concentration as shown on the figures below
La mise en suspension de poudres est un processus essentiel dans différents domaines : il permet d'étudier la physico-chimie de la phase " aérosol " d'une poudre donnée ; un tel système est indispensable pour mener des études toxicologiques par inhalation in vivo ; dans le domaine de la protection des personnes (travailleur, consommateur) et de l'environnement, il permet d'évaluer l'émissivité potentielle des poudres, et en conséquence d'adapter les mesures de protection ; un tel dispositif facilite également le développement instrumental, en donnant accès à un spectre large d'aérosols. Nous rapportons ici les résultats d'une étude consacrée à la mise en suspension par effet vortex. Ce système est particulièrement simple [2, 3] : il consiste en l'agitation d'une faible quantité de poudre, placée dans un tube à essai. Nos essais ont porté sur une poudre micronique d'alumine. L'aérosol obtenu a été caractérisé en nombre et taille à l'aide de systèmes CNC, SMPS, et APS. Des essais de sensibilité ont été menés en termes de quantité de produit, et de niveau d'agitation. Nous avons relevé une très bonne répétabilité des résultats
Fichier principal
Vignette du fichier
2011-025_hal.pdf (811.27 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

ineris-00973608 , version 1 (04-04-2014)

Identifiers

Cite

Aurélien Ustache, S. Thevenet, Martin Morgeneyer, Olivier Aguerre-Chariol, Olivier Le Bihan. Mise en suspension d'une poudre micronique par effet vortex. 26. Congrès Français sur les Aérosols (CFA 2011), Jan 2011, Paris, France. pp.NC. ⟨ineris-00973608⟩
105 View
216 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More