Impact d'une exposition chronique aux ondes radiofréquences sur l'homéostasie énergétique chez le rat juvénile

Résumé : Les effets d'une exposition aux ondes radiofréquences (RF) restent controversés. Aucune étude n'a investi les effets sur la balance énergétique qui est pourtant un facteur important pour les organismes en développement et nécessaire pour les besoins des fonctions vitales, de la thermorégulation et de la synthèse tissulaire. L'objectif de ce travail a été d'étudier l'influence d'une exposition chronique aux ondes RF type antennes relais (900 MHz, 1 V.m-1) sur des fonctions physiologiques impliquées dans la régulation de l'homéostasie énergétique chez des rats juvéniles. Les fonctions étudiées qui interagissent entre elles dans la gestion des flux d'énergie sont le sommeil, la thermorégulation et la prise alimentaire durant la période diurne à deux températures ambiantes (Ta). Treize jeunes rats mâles Wistar ont été exposés continuellement durant six semaines à un champ RF de type antenne relais et comparés à onze animaux non exposés. Le temps total de l'éveil, du sommeil lent et du sommeil paradoxal (SP) ainsi que les fréquences et les durées moyennes des épisodes ont été calculés. Les températures caudale et corticale ont été enregistrées comme indicateur de la température périphérique et centrale, respectivement. La prise alimentaire a été enregistrée comme indicateur de l'entrée énergétique corporelle. La fréquence des épisodes de SP est plus élevée chez les animaux exposés aux ondes RF indépendamment de Ta (+42,1 et +31,6% à 24 et 31°C, respectivement). Les autres effets de l'exposition aux ondes RF dépendent de Ta. A 31°C, la température caudale est inférieure chez les animaux exposés aux ondes RF comparés aux animaux contrôles (-1,2°C de différence en moyenne). Cette chute de température est accompagnée d'une augmentation de la prise alimentaire (+1,3 g en moyenne sur 6 heures).Ainsi, l'exposition chronique aux ondes RF de faible intensité modifie les réponses autonomes impliquées dans le maintien de l'homéothermie. Une stratégie de conservation de l'énergie semble se mettre en place en augmentant les entrées énergétiques et en limitant les déperditions de chaleur. La plupart des effets des ondes RF sur le sommeil dépendent de Ta à laquelle les enregistrements ont été effectués.
Type de document :
Communication dans un congrès
Colloque national du réseau ANTIOPES "Ecotoxicologie et Toxicologie environnementale : nouveaux concepts, nouveaux outils", Mar 2012, Avignon, France
Liste complète des métadonnées

https://hal-ineris.archives-ouvertes.fr/ineris-00976313
Contributeur : Gestionnaire Civs <>
Soumis le : mercredi 9 avril 2014 - 16:53:07
Dernière modification le : mercredi 9 avril 2014 - 16:53:07

Identifiants

  • HAL Id : ineris-00976313, version 1

Collections

Citation

Amandine Pelletier, Stéphane Delanaud, Jean-Pierre Libert, Véronique Bach, Gyorgy Thuroczy, et al.. Impact d'une exposition chronique aux ondes radiofréquences sur l'homéostasie énergétique chez le rat juvénile. Colloque national du réseau ANTIOPES "Ecotoxicologie et Toxicologie environnementale : nouveaux concepts, nouveaux outils", Mar 2012, Avignon, France. 〈ineris-00976313〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

197