Surveillance de l'aléa "mouvement de terrain" au droit d’un aquifère minier testé par pompage - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2014

Surveillance de l'aléa "mouvement de terrain" au droit d’un aquifère minier testé par pompage

(1) , (1) , (1) , (1) , (1)
1

Abstract

Une mine de calcaires asphaltiques du Sud de la France a été exploitée jusqu’en 2002 par galeries souterraines (méthode par chambres et piliers) entre 50 m et 200 m de profondeur. La mine était alors dénoyée par pompage. Des campagnes de nivellement ont montré que ce mode d’exploitation a généré des affaissements d’ordre décimétrique à métrique sur environ 40 ha en surface, au droit des panneaux exploités. A partir de 2008, la mine s’est ennoyée sur 180 m de hauteur, ce qui a créé un aquifère minier d’environ 1,5 Mm3 et induit un soulèvement des terrains d’amplitude centimétrique. Le soulèvement maximum a été observé au droit des zones les plus profondément exploitées, principalement là où l’épaisseur des formations de recouvrement est la plus forte. Confrontés à un manque d’eau, des exploitants agricoles souhaitent utiliser cet aquifère minier pour l’irrigation. Le débit de pompage prévisionnel (300 m3/h) pourrait générer un rabattement de plusieurs dizaines de mètres d’amplitude, susceptible de réactiver certains affaissements. En outre, le programme prévisionnel de pompage prévoit des cycles saisonniers d’exploitation avec un maximum en période estivale et un minimum en période hivernale. Préalablement à cela, il a été décidé de réaliser un pompage d’essai d’un mois avec suivi des mouvements de terrain en surface au moyen de campagnes hebdomadaires de nivellements et d’un suivi en continu par balises GPS. Ce suivi permettra - si l’exploitation de cet aquifère minier est validée - de définir un programme de pompage (débit, rabattement maximal, périodicité). On présente ici le dispositif mis en place pour surveiller ce pompage et les résultats obtenus à court terme, sachant que le suivi devra se prolonger dans le temps pour évaluer les effets à long terme d’un pompage dans ce type de milieu.
Not file

Dates and versions

ineris-01852860 , version 1 (02-08-2018)

Identifiers

  • HAL Id : ineris-01852860 , version 1

Cite

Philippe Gombert, Ahmed Arbia, Xavier Daupley, Christian Bouffier, Régis Pacot. Surveillance de l'aléa "mouvement de terrain" au droit d’un aquifère minier testé par pompage. 24. Réunion des sciences de la terre (RST 2014), Oct 2014, Pau, France. pp.44-45. ⟨ineris-01852860⟩

Collections

INERIS
17 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More