Utilisation de la thermographie infrarouge pour la recherche d’anciens puits miniers remblayés

Résumé : Suite à la fermeture des mines, la localisation de nombreux puits d’accès a été perdue et leur repérage reste difficile. On teste ici une méthode par thermographie infrarouge basée sur la détection d’une anomalie thermique liée à une émission gazeuse en provenance d’un ancien puits. Les puits recherchés étant remblayés, le moteur principal d’écoulement du gaz depuis les vieux travaux miniers vers la surface devrait être la chute de pression barométrique. Ainsi, une fenêtre météorologique favorable a été visée : période de dépression d’une part et intervention en fin de journée (pas de rayonnement solaire) d’autre part. Une méthode originale a été retenue, celle du ballon captif. Elle réside dans l’utilisation d’un ballon de 4 m3 gonflé à l’hélium raccordé à un chariot au sol. Celui-ci est doté d’un treuil qui permet de gérer l’altitude du ballon. Un routeur, une antenne Wifi et une télécommande permettent à un autre opérateur de piloter la caméra thermique depuis le sol. Des puits témoins (dont la position est connue sur le terrain) ont été utilisés pour tester la méthode. La campagne a été réalisée en hiver, pour que le couvert végétal soit très mince, condition nécessaire à toute détection. La température était basse mais positive, l’absence de pluie avant la campagne et de vent pendant celle-ci ainsi que la prévision à la chute de la pression barométrique devaient permettre de réunir les conditions les plus favorables. Les puits dont la position était connue sur le terrain sont apparus sur les thermogrammes en anomalie ´n positive ?z tout comme d’autres anomalies. L’utilisation de drones pourrait aussi être envisagée, cette technique s’étant beaucoup développée. Cependant, par rapport à d’autres moyens aéroportés (drones, ULM), le ballon captif présente plusieurs avantages : il ne nécessite pas d’autorisation de vol préalable ce qui permet de mieux choisir la fenêtre météorologique, il permet d’intervenir de nuit et facilite une liaison directe avec des opérateurs faisant simultanément de la reconnaissance au sol.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-ineris.archives-ouvertes.fr/ineris-01852861
Contributor : Gestionnaire Civs <>
Submitted on : Thursday, August 2, 2018 - 1:17:37 PM
Last modification on : Thursday, August 2, 2018 - 1:17:37 PM

Identifiers

  • HAL Id : ineris-01852861, version 1

Collections

Citation

Candice Lagny, Philippe Gombert, Stéphane Lafortune. Utilisation de la thermographie infrarouge pour la recherche d’anciens puits miniers remblayés. 24. Réunion des sciences de la terre (RST 2014), Oct 2014, Pau, France. pp.51. ⟨ineris-01852861⟩

Share

Metrics

Record views

16