Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Aléa mouvements de terrains liés à la dissolution du gypse : mécanismes et désordres associés

Résumé : La dissolution du gypse induit une perte de matière solide et donc la création de vide au sein du matériau soluble. Dans tous les contextes où des dépôts de roches solubles sont présents dans le sous-sol, une dissolution naturelle peut prendre place pouvant créer, en fonction des configurations, des vides souterrains de dimensions plus ou moins importants. Lorsque les conditions géologiques et mécaniques sont réunies, le processus de déstabilisation de la cavité peut conduire à terme, à l’apparition d’un effondrement en surface. Le caractère soudain et inattendu de ce phénomène le rend potentiellement dangereux pour les personnes et les biens situés dans son emprise. Pour évaluer le plus rigoureusement possible l’aléa lié à ce type de mécanisme, il convient d’en comprendre le fonctionnement depuis les processus de création des vides jusqu’à leur évolution vers un effondrement. Cette compréhension fait appel à un certain nombre de disciplines et compétences qui couvrent les domaines de l’hydrogéologie, de la géotechnique et de l’analyse de risque. L’INERIS qui a acquis une connaissance poussée des mécanismes de dissolution et le Cerema acteur opérationnel clé des territoires et possédant une forte expérience de l’utilisation du sous-sol, s’associent pour mener des travaux de recherche et d’expertise dans l’évaluation de l’aléa mouvements de terrain lié aux phénomènes de dissolution du gypse. Les travaux menés entre 2009 et 2012, pour le compte du Département de Seine-Saint-Denis (Bois de la Tussion à Villepinte), ont permis de faire évoluer la méthodologie d’évaluation de l’aléa en y intégrant la composante hydrogéologique. La méthodologie développée se base principalement sur la combinaison de critères géologiques (quantité de matière susceptible d’être dissoute) et hydrogéologiques (capacité de l’eau à se renouveler et agressivité de l’eau). Ces critères, répartis généralement selon trois classes définissent, par leur croisement, la prédisposition aux mouvements de terrain. L’aléa évalué, découle de l’association de la prédisposition et de l’intensité qui est basée sur les dimensions théoriques des désordres attendus et celles réellement observées. L’expérience acquise dans le cadre de ces travaux a été mise à profit afin d’appliquer la méthodologie développée sur un territoire beaucoup plus étendu spatialement. Ainsi, en 2013, une étude sur les communes de Sevran, Tremblay-en-France et Villepinte a été réalisée pour le compte de la DRIEE Ile-de-France. Les collaborations de l’INERIS et du Cerema se poursuivent sur ce sujet et visent notamment à évaluer l’incidence des différents travaux intéressant le sous-sol sur l’évolution du phénomène de dissolution.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-ineris.archives-ouvertes.fr/ineris-01854116
Contributor : Gestionnaire Civs <>
Submitted on : Monday, August 6, 2018 - 2:54:21 PM
Last modification on : Monday, August 6, 2018 - 2:54:21 PM

Identifiers

  • HAL Id : ineris-01854116, version 1

Collections

Citation

Amélie Lecomte, Arnaud Charmoille, Charles Kreziak. Aléa mouvements de terrains liés à la dissolution du gypse : mécanismes et désordres associés. Assises nationales des risques naturels, Mar 2016, Marseille, France. ⟨ineris-01854116⟩

Share

Metrics

Record views

31