Assistance for selecting the priority substances of the future French National Environment and Health Action Plan (Plan national santé environment - PNSE3) : Developing and implementing a collective risk indicator - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Environnement, Risques & Santé Year : 2014

Assistance for selecting the priority substances of the future French National Environment and Health Action Plan (Plan national santé environment - PNSE3) : Developing and implementing a collective risk indicator

Aide au choix des substances prioritaires du futur Plan national santé environnement (PNSE3) : élaboration et mise en œuvre d’un indicateur de risque collectif

(1) , (1) , (1) , (1)
1

Abstract

The third French National Environment and Health Action Plan (Plan national santé environment - PNSE3) will include a list of priority substances of concern. Those responsible for choosing these priority substances might well wish to base their decision on a public health criterion. Ranking substances of concern according to such a criterion implies focusing on their collective risk, measured by the number of deaths and/or diseases attributable to each. However, collective risk data are available for only a very few substances. Consequently, we built an indicator to characterize this collective risk (CRI) without having an exact value for each substance. This indicator is based on the one used by Eurostat to monitor the effectiveness of the implementation of the REACh Regulation, adapted to the specific context of the PNSE3. The CRI construction method and the practical details of each step were reviewed in a participatory approach that included experts in risk and members of civil society. A CRI was calculated for more than 300 substances. The results made it possible to: i) obtain, for the first time in France, a prioritized list of substances based on a simplified construction of collective risks; ii) distinguish the approximately 50 substances on the top of the list, which can be considered on initial analysis as the substances of the greatest concern, under the CRI public health criterion. As part of the procedure for preparing the PNSE3, a multicriteria analysis allowed us to generate different rankings of substances corresponding to other criteria or bases of decision, identified by different groups of stakeholders. The CRI prioritized list formalizes a public health-based rationale, sheds light on these other points of view, and provides useful information for decision makers.
Le troisième Plan national santé environnement (PNSE3) comprendra une liste de substances préoccupantes devant faire l'objet d'actions prioritaires. Les personnes en charge du choix de ces substances pourraient souhaiter baser leur décision, notamment, sur un critère de santé publique. Hiérarchiser des substances préoccupantes selon une logique de santé publique reviendrait à se focaliser sur leur risque collectif attribuable, c'est-à-dire sur le nombre de cas (décès et/ou pathologies) associés à leurs expositions respectives. Néanmoins, des données de risque collectif ne sont disponibles que pour très peu de substances. Un indicateur a donc été élaboré pour caractériser le risque collectif (IRC), à défaut d'en avoir une valeur exacte pour chaque substance considérée. Cet indicateur s'inspire de celui qu'utilise Eurostat pour suivre l'efficacité de la mise en œuvre du règlement REACh, en l'adaptant au contexte spécifique du PNSE. La méthode de construction de l'IRC et les détails de sa déclinaison pratique ont fait l'objet d'une démarche participative, impliquant des experts en matière de risque et des personnes issues de la société civile. Un IRC a été calculé pour plus de 300 substances. Les résultats ont permis : i) d'obtenir, pour la première fois en France, une liste hiérarchisée de substances basée sur une reconstruction simplifiée de risques collectifs ; ii) de distinguer environ 50 substances en tête de liste, qui peuvent en première analyse être considérées comme les plus préoccupantes, au regard de la logique de santé publique traduite par l'IRC. Dans le cadre de la préparation du PNSE3, une analyse multicritère a permis de générer des ordres de substances correspondant à d'autres logiques de décision, identifiées auprès de personnes issues de la société civile. La liste hiérarchisée IRC, en formalisant une logique de santé publique, fournit un éclairage différent et contribue ainsi à nourrir la réflexion des décideurs.
Not file

Dates and versions

ineris-01855562 , version 1 (08-08-2018)

Identifiers

Cite

Guillaume Karr, Bénédicte Pecassou, Céline Boudet, Martine Ramel. Aide au choix des substances prioritaires du futur Plan national santé environnement (PNSE3) : élaboration et mise en œuvre d’un indicateur de risque collectif. Environnement, Risques & Santé, 2014, 13 (3), pp.232-243. ⟨10.1684/ers.2014.0705⟩. ⟨ineris-01855562⟩

Collections

INERIS
34 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More