Digestion process and industrial risks management. Feedbacks from France and Germany - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Techniques Sciences Méthodes Year : 2014

Digestion process and industrial risks management. Feedbacks from France and Germany

Procédés de méthanisation et gestion des risques industriels. Retour d’expérience en France et en Allemagne

(1) , (1)
1

Abstract

The issue of risk management and sustainability of the digestion sector in the context of anaerobic energy transition is to improve the accidental risks culture, health and environmental uneven operators. The role of Ineris is to support the development of the biogas sector in a safe environment and taking risks management into account. This is to assist operators in the awareness and management of accidental risks and environmental impacts assoc iated with these facilities. For this purpose, Ineris conducted in 2012 for the Directorate General for Risk Prevention (DGPR) of the French Ministry of Ecology, Sustainable Development and Energy (Medde) an analysis of feedback specific processes related accidents biogas so that it can then operate in the identification of major accident scenarios. This analysis of the feedback focused on France and Germany. Despite the large number of incidents and several accidents in the agricultural sector with biogas plants in Germany, it was difficult to get public information on the causes of incidents and sequences of events. After discussions with various actors in the biogas sector in Germany, it is noted that there is a difficulty in obtaining their share of this type of information, presumably to defend the interests of the development of the anaerobic pathway. Generally speaking, the process of anaerobic digestion of biomass and waste generates various accident risks (and, by extension, health and environmental ones), especially during phases of operation and/or maintenance. The main hazards to be considered are respectively fires, unexpected toxic gas emission (H2S), as well as explosions which need need to be controlled explosions in order to secure the development of this sector in a sustainable way, on the basis of a risk assessment to be carried out by the project holder or the oper ator accompanied by a competent body. It is therefore necessary to ensure, according to the biomass used, protection against explosion of flammable gases (CH4, CO, H2S and H2), protection against fire and protection against the emission of toxic gases (including H2S).
L’enjeu de la maîtrise des risques et de la pérennité de la filière méthanisation dans un contexte de transition énergétique est d’améliorer une culture des risques accidentels, sanitaires et environnementaux, inégale selon les exploitants. Le rôle de l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris) est d’accompagner le développement de la filière de méthanisation en toute sécurité et maîtrise des risques. Il s’agit d’assister les exploitants dans la prise de conscience et la gestion des risques accidentels et des impacts environnementaux associés à ces installations. Ce document permet de recueillir des retours d’expérience d’installations et leur niveau de maîtrise des risques et identifie des situations qui peuvent générer des difficultés en termes d’impacts accidentels, sanitaires et environnementaux. L’Ineris a réalisé en 2012 pour la direction générale de la prévention des risques (DGPR) du ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (MEDDE) une analyse du retour d’expérience spécifique aux accidents relatifs aux procédés de méthanisation afin de pouvoir l’exploiter ensuite dans l’identification des principaux scenarios accidentels. Malgré le grand nombre d’incidents et quelques accidents dans le secteur agricole avec des install Malgré le grand nombre d’incidents et quelques accidents dans le secteur agricole avec des installations de méthanisation en Allemagne, il a été difficile d’obtenir des informations publiques sur les causes des incidents et leurs déroulements. Après des échanges avec divers acteurs de la filière biogaz en Allemagne, on constate une difficulté à obtenir de leur part ce type d’informations, probablement pour défendre les intérêts particuliers du développement de la filière de la méthanisation. D’une manière générale, les procédés de méthanisation de la biomasse et des déchets génèrent different risques accidentels (et, par extension, sanitaires et environnementaux), notamment au cours des phases d’exploitation et/ou de maintenance. Les principaux phénomènes dangereux à considerer sont respectivement les incendies, l’émission imprévue de toxiques gazeux (H2S) et les explosions qu’il convient de maîtriser afin de rendre le développement de cette filière sûr et pérenne par une évaluation des risques réalisée par le porteur du projet ou par l’exploitant accompagné par un organisme compétent. IL est donc nécessaire d’assurer, en fonction de la biomasse utilisée, la protection contre l’explosion des gaz inflammables (CH4, CO, H2S et H2), la protection contre les incendies et la protection contre l’émission de toxiques gazeux (notamment l’H2S).
Fichier principal
Vignette du fichier
2014-247_post-print.pdf (1.28 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

ineris-01862442 , version 1 (27-08-2018)

Identifiers

Cite

Sébastien Evanno, Benno Weinberger. Procédés de méthanisation et gestion des risques industriels. Retour d’expérience en France et en Allemagne. Techniques Sciences Méthodes , 2014, 3, pp.62-73. ⟨10.1051/tsm/201403062⟩. ⟨ineris-01862442⟩

Collections

INERIS
117 View
359 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More