Differences between semi-quantitative and quantitative approaches for probabilistic assessment of technological risks - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2014

Differences between semi-quantitative and quantitative approaches for probabilistic assessment of technological risks

Différences entre approches semi-quantitative et quantitative pour l'évaluation probabiliste des risques technologiques

(1) , (1) , (1) , (2) , (2) , (2)
1
2

Abstract

The aim of this paper is to compare the probabilistic approach based on fault trees and event trees, to an approach called “semi-quantitative” as presented by the guide Omega 10 (INERIS, 2008), for the industrial risk management. A brief presentation of the "classical" probabilistic risk assessment as well as the "semi-quantitative" approach is proposed. Then, a case study is detailed to illustrate and compare their use. This case study focuses on a low pressure separator (water/gas/condensate) for which scenarios have been identified around the undesired event “gas leak due to overpressure in the separator." The system includes a control loop and the following safety barriers: an alarm with operator actions, a safety instrumented system, two safety relief valves, and a blast-proof partition. This case study therefore represents a relatively conventional system in the industry. Regarding to the implementation of the two approaches, the assessment according to the Omega 10 guide is easier and faster. In terms of results, differences can be observed, up to a factor 10.
L'objectif de cette communication est de comparer l’approche quantitative de type arbre de défaillances / arbre d'évènements à l’approche dite "semi-quantitative" telle que présentée par le guide Oméga 10 (INERIS, 2008), pour les démarches d'évaluation probabiliste des risques technologiques. Après une brève présentation de l'approche quantitative "classique" basée sur les arbres de défaillances et d'évènements, ainsi que de l'approche "semi-quantitative" du guide Oméga 10, un cas d'étude est présenté afin d'illustrer et de comparer leurs mises en application. Ce cas d'étude porte sur un séparateur (eau/gaz/condensats) basse pression pour lequel des scénarios ont été identifiés autour de l'évènement redouté "dégagement de gaz suite à une surpression dans le séparateur basse-pression". Outre une boucle de contrôle, ce système comprend les barrières de sécurité suivantes : une alarme avec action d'un opérateur, un système instrumentée de sécurité, deux soupapes, et un cloisonnement antiexplosion. Ce cas d'étude représente ainsi un système relativement conventionnel dans l'industrie. Pour ce qui est de la mise en oeuvre de l'une et l'autre des approches, l'évaluation "semi-quantitative" selon le guide Oméga 10 est plus facile et plus rapide. Pour ce qui est des résultats, certains écarts sont observables, allant jusqu'à un facteur 10.
Fichier principal
Vignette du fichier
2014-329_post-print.pdf (920.21 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

ineris-01862455 , version 1 (27-08-2018)

Identifiers

  • HAL Id : ineris-01862455 , version 1

Cite

Elsa Rosner, Florent Brissaud, Bruno Declerck, Yann Flauw, Valérie de Dianous, et al.. Différences entre approches semi-quantitative et quantitative pour l'évaluation probabiliste des risques technologiques. Maîtrise des Risques et Sûreté de Fonctionnement, Lambda-Mu 19, Oct 2014, Dijon, France. ⟨ineris-01862455⟩

Collections

INERIS
117 View
98 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More