Evaluation du tri optique de la matière organique

Résumé : La quantité de matière organique biodégradable (fermentescibles alimentaires et cellulosiques) présente dans les déchets municipaux résiduels est importante : elle est estimée à près de 50 % en poids (ADEME 2010). La collecte sélective des biodéchets est encore peu développée en France, et même quand elle est mise en place, il reste encore beaucoup de matière biodégradable dans les déchets résiduels. C’est l’une des raisons pour lesquelles des syndicats de traitement des déchets ou des collectivités se sont orientés vers le traitement mécano-biologique des déchets collectés en mélange, qui permet de récupérer davantage de matière organique en vue de sa valorisation. La fraction organique est souvent extraite des déchets en mélange par une combinaison d’éléments de tri mécanique. Le tri optique de la fraction organique, développé récemment, vient compléter ce panel de procédés...
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [2 references]  Display  Hide  Download

https://hal-ineris.archives-ouvertes.fr/ineris-01863124
Contributor : Gestionnaire Civs <>
Submitted on : Tuesday, August 28, 2018 - 10:40:57 AM
Last modification on : Monday, September 2, 2019 - 2:46:16 PM
Long-term archiving on : Thursday, November 29, 2018 - 1:15:01 PM

File

2016-452.pdf
Publication funded by an institution

Identifiers

  • HAL Id : ineris-01863124, version 1

Collections

Citation

Céline Noble, A. Bourely, Isabelle Zdanevitch, Pauline Molina, N. Auvinet, et al.. Evaluation du tri optique de la matière organique. 95. Congrès de l'ASTEE "Territoires en transition : mettre l’intelligence numérique au cœur des services publics", May 2016, Issy les Moulineaux, France. pp.86-88. ⟨ineris-01863124⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

20