Échauffement et champs radiofréquences des téléphones mobiles - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Rapport Scientifique INERIS Year : 2005

Échauffement et champs radiofréquences des téléphones mobiles

(1) , (1)
1

Abstract

L’objectif principal de ce projet était de déterminer si une exposition chronique aux champs radiofréquences (RF) émis par un téléphone mobile (TM) peut constituer un risque pour la santé des utilisateurs. Ceux-ci sont plus de quarante millions en France. Même si, au niveau individuel, les conséquences paraissent aujourd’hui négligeables, au niveau collectif, du fait du grand nombre d’utilisateurs, elles doivent être considérées comme un problème potentiel de santé publique. Le rayonnement radiofréquence émis par les téléphones mobiles numériques (GSM) constitue, par sa proximité avec la tête de l’utilisateur, une des sources de champs électromagnétiques les plus importantes auxquelles l’Homme ait jamais été exposé. L’absorption du rayonnement électromagnétique peut entraîner un échauffement de la peau et des tissus sous-jacents. Le réchauffement local peut modifier la régulation thermique à trois niveaux : - en augmentant le stockage local de chaleur dans l’organisme, - en modifiant la température cérébrale ou la température du sang irriguant le cerveau, - en modifiant les influx nerveux issus des thermorécepteurs cutanés de la tête et ainsi en agissant sur les fonctions de régulation végétative ou sur le confort thermique.
Fichier principal
Vignette du fichier
2005-314.pdf (889.43 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publication funded by an institution
Loading...

Dates and versions

ineris-01868972 , version 1 (06-09-2018)

Identifiers

  • HAL Id : ineris-01868972 , version 1

Cite

Elmountacer-Billah Elabbassi, René de Seze. Échauffement et champs radiofréquences des téléphones mobiles. Rapport Scientifique INERIS, 2005, 2004-2005, pp.28-29. ⟨ineris-01868972⟩

Collections

INERIS
10 View
10 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More