L’analyse technique, humaine et organisationnelle de la sécurité - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Rapport Scientifique INERIS Year : 2010

L’analyse technique, humaine et organisationnelle de la sécurité

Abstract

ATHOS, for "Analysis of Technical, Human and Organisational Safety" is a hybrid method for assessment of industrial safety that has been applied in empirical researches in the chemical industry. This research had the purpose of producing safety assessment of plants by taking into account organisational dimensions. One of the key principles of the project was to move beyond traditional audits as practiced in this industry in order to introduce insights from various disciplinary traditions such as engineering, ergonomic, sociology or political sciences. Based on several steps involving technical risk assessment, identification of technical and human barriers, evaluation of safety management system, description of real practices at shop floor and managerial levels as well as interactions with safety oversights (including regulator), the method attempts to capture the dynamical and systemic properties of industrial safety. The results are very encouraging. The three companies which participated to the research reacted for most of them very positively to this new way of assessing safety, beyond ‘technically’ and ‘audit’ oriented approaches. These researches demonstrate that it is possible today to better prevent technological risks by including human and social sciences into a still dominantly engineering based perspective.
La méthode ATHOS, pour l’analyse technique, humaine et organisationnelle de la sécurité, est une méthode visant à intégrer plusieurs points de vue venus de disciplines diverses sur le fonctionnement de systèmes à risques à des fins d’évaluation globale. Historiquement la méthode ATHOS se situe dans le sillon des évolutions réglementaires européennes à la fi n des années 1990, vers une prise en compte de la dimension de l’organisation, au-delà des dispositions techniques, par l’intermédiaire des systèmes de gestion de la sécurité (traduit en droit français dans l’arrêté du 10 mai 2000). Toutefois, l’analyse ATHOS a souhaité dès le départ aller au-delà de l’exercice parfois formel de l’approche par les systèmes de management de la sécurité, et prendre en compte les travaux et connaissances en provenance de disciplines telles que l’ergonomie ou la sociologie, appliquées aux questions de sécurité. Une diffi culté de l’exercice réside dans la mobilisation de connaissances et pratiques qui appartiennent à des domaines différents, en particulier des univers distants les uns des autres, comme les sciences pour l’ingénieur et les sciences sociales. Cet article a pour but de présenter succinctement comment se met en oeuvre cette méthode, qui se déroule en 6 étapes
Fichier principal
Vignette du fichier
2010-469.pdf (87.51 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publication funded by an institution
Loading...

Dates and versions

ineris-01869281 , version 1 (06-09-2018)

Identifiers

  • HAL Id : ineris-01869281 , version 1

Cite

Jean-Christophe Le Coze. L’analyse technique, humaine et organisationnelle de la sécurité. Rapport Scientifique INERIS, 2010, 2009-2010, pp.69-71. ⟨ineris-01869281⟩

Collections

INERIS
45 View
168 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More