Le projet européen HELIX : exposome et modélisation toxicocinétique - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Rapport Scientifique INERIS Year : 2015

Le projet européen HELIX : exposome et modélisation toxicocinétique

(1) , (1)
1

Abstract

Developmental periods in early life may be particularly vulnerable to impacts of environmental exposures. Human research on this topic has generally focused on single exposure-health effect relationships. The Human Early-Life Exposome (HELIX) project is a collaborative research project (2013-2017) that aims to implement novel exposure assessment and biomarker methods to characterize early-life exposure to multiple environmental factors and associate these with omics biomarkers and child health outcomes, thus characterizing the “early-life exposome” (i. e. the totality of exposures from conception). HELIX is one of the first attempts to describe the early-life exposome of European populations and unravel its relation to omics markers and health in childhood. As proof of concept, it will form an important first step toward the life-course exposome. Within the HELIX project, we aim to apply toxicokinetic models to evaluate the exposure of fetus and children, and to interpret the biomarker measurements in terms of internal exposure in the target tissues during the critical time periods using toxicokinetic modeling.
Le concept d’exposome a été introduit par Christopher Paul Wild en 2005 et représente l’ensemble des expositions auxquelles un individu est soumis tout au long de sa vie, de sa conception à sa mort. L’exposome est particulièrement complexe car il nécessite de prendre en compte non seulement les natures multiples des expositions mais aussi leurs variations au cours du temps. Trois grandes catégories d’exposition ont été proposées par Wild : les expositions externes générales (incluant les aspects sociaux, sociétaux, l’environnement urbain, les facteurs climatiques…), les expositions externes spécifiques (relatives notamment aux contaminants spécifiques, au mode de vie, à la profession, au tabac) et l’environnement interne (métabolisme, flore intestinale, inflammation, stress oxydant). Ce concept d’exposome a été développé afin de compléter le génome et « d’attirer l’attention sur l’importance d’avoir des données plus complètes sur les expositions environnementales dans le cadre des études épidémiologiques »
Fichier principal
Vignette du fichier
2015-399.pdf (112.96 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publication funded by an institution

Dates and versions

ineris-01869530 , version 1 (06-09-2018)

Identifiers

  • HAL Id : ineris-01869530 , version 1

Cite

Florence Zeman, Céline Brochot. Le projet européen HELIX : exposome et modélisation toxicocinétique. Rapport Scientifique INERIS, 2015, 2014-2015, pp.34-35. ⟨ineris-01869530⟩

Collections

INERIS
56 View
168 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More