Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Discuter les futurs académiques (recherche et expertise) : Le cas des dispositifs d'ORES en France

Résumé : Les politiques d'Ouverture de la Recherche et de l'Expertise à la Société (ORES) rassemblent un ensemble de dispositifs et de pratiques développés et baptisés ainsi par les institutions qui les déploient. Occupant une place de plus en plus centrale dans les débats sur la recherche et l'expertise, elles sont construites sur des tensions et enjeux pluriels. Néanmoins un axe se dégage de cette hétérogénéité: celui d'organiser et de favoriser les relations entre institutions académiques et ONG. Écrire cette histoire n'est toutefois pas un long fleuve tranquille pour les organismes d'expertise et de recherche. Les épreuves sont, elles aussi, plurielles pour les acteurs. Retracer la généalogie de l'ORES nous apprend comment elle s'est imposée dans une trajectoire longue au sein des organismes de recherche et d'expertise. Cette communication propose de revenir sur la manière dont la construction des futurs a été une ressource exploitée par ses promoteurs à différents moments de l'histoire des politiques d'ORES. Trois expériences de construction des futurs académiques conduites successivement depuis le début des années 2000 seront présentées: l'exercice de prospective AGORA2020 conduit au tournant des années 2000 au Ministère de l'Équipement, la démarche gouvernementale du Grenelle de l'Environnement en 2007-2008, et les actuels contrats d'objectifs et de performance signés entre les organismes et leurs tutelles ministérielles. Cette analyse en série sera attentive aux objets mis en discussion, aux acteurs des dispositifs, ainsi qu'aux visions du futur élaborées. Cette généalogie mettra en évidence la manière dont la prospective s'est imposée comme un outil de concertation pour le milieu académique. Et plus précisément, que les méthodes de la prospective ont construit la légitimité actuelle des politiques d'ORES. Enfin, nous verrons que les travaux des STS -aujourd'hui convoqués pour accompagner l'évaluation des politiques d'ORES- les ont inspirées depuis leurs débuts. On évoquera le rôle de la démocratie technique (Callon, Lascoumes, Barthe, 2001) et de la critique de l'expertise (Roqueplo 1997, Gilbert et al. 2003, Laurent 2011...). La communication s'appuiera sur un traitement des données recueillies dans l'enquête de thèse par traitement d'archives et de dossiers, entretiens sociologiques et observations participantes.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal-ineris.archives-ouvertes.fr/ineris-03239690
Contributor : Gestionnaire Civs <>
Submitted on : Thursday, May 27, 2021 - 3:54:19 PM
Last modification on : Saturday, June 19, 2021 - 3:14:05 AM

File

2018-374_post-print.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : ineris-03239690, version 1

Collections

Citation

Lucile Ottolini. Discuter les futurs académiques (recherche et expertise) : Le cas des dispositifs d'ORES en France. Ecole thématique IFRIS, Jun 2018, Bordeaux, France. ⟨ineris-03239690⟩

Share

Metrics

Record views

8

Files downloads

4