Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

L’utilisation future de l’espace souterrain

Résumé : D’après les Nations Unies, la population urbaine devrait augmenter de 1,5 milliard d’humains d’ici 2030 et atteindre 60% de la population mondiale (Barthélémy, 2012). Des chercheurs ont ainsi prédit par modélisation,un triplement de la superficie de l’espace urbain mondial, à raison d’une augmentation moyenne de 110 km2 par jour (Seto et al., 2012). Pour limiter l’impact environnemental de cette urbanisation de masse, ils ont notamment suggéré, de privilégier la densification des villes plutôt que leur étalement. Cette densification devra se concevoir en hauteur mais également en profondeur avec le développement de l’urbanisme souterrain, ce qui pourrait permettre de résoudre de nombreux problèmes parmi lesquels (Broere, 2016 ; Thewes et al., 2012) : la congestion du trafic et la pollution induite (y compris sonore), la protection contre les risques naturels (crues, pluies,ouragans, neige, gel, séismes…), l’impact environnemental des projets, le manque d’espace en surface (notamment pour des stockages), la récupération d’énergie (géothermie, stockage de chaleur, STEP2 souterraines) ou la protection de grands équipements sensibles (scientifiques, militaires, informatiques…).
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://hal-ineris.archives-ouvertes.fr/ineris-03318124
Contributor : Gestionnaire Civs <>
Submitted on : Monday, August 9, 2021 - 12:07:53 PM
Last modification on : Monday, August 9, 2021 - 12:07:53 PM

Identifiers

  • HAL Id : ineris-03318124, version 1

Collections

Citation

Philippe Gombert. L’utilisation future de l’espace souterrain. Géologues, Société Géologique de France, 2019, 201, pp.16-22. ⟨ineris-03318124⟩

Share

Metrics

Record views

10