Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Valorisation des anciens sites d’exploitation souterraine : exemples, retours d’expérience et perspectives

Résumé : Qu’il s’agisse de carrières souterraines ou de mines, ces ouvrages ont par nature une durée d’activité extractive limitée (extension des gisements exploitables, autorisation administrative, modification du cours des minerais exploités…). De fait, après 10, 20 ou 50 ans, selon la méthode d’exploitation mise en oeuvre et à l’issue des traitements requis lors de l’arrêt des travaux, ces différents sites souterrains sont « abandonnés » les livrant à une gestion, parfois complexe, des propriétaires du sol, des anciens exploitants ou de l’État (cas des mines). Bien des anciens sites d’exploitation souterraine sont aujourd’hui perçus par les collectivités et le public comme sources de risques résiduels et de nuisances potentielles (mouvements de terrain, pollutions, risques corporels…) plutôt que comme des potentialités de développement et d’aménagement du territoire. Le présent article vise à changer cette vision en montrant que, sous certaines conditions, ces anciens sites souterrains peuvent connaître une seconde vie et être réutilisés à des fins patrimoniales ou industrielles. Trois exemples de telles valorisations sont présentés sous forme de fiches synoptiques, didactiques et illustrées (liste non définitivement arrêtée). Plusieurs points sont ensuite développés en lien avec la réalisation et la potentielle généralisation de tels projets : - les critères de faisabilité technique : connaissance initiale du site souterrain, expertise et maîtrise des risques en lien avec les caractéristiques du site lui-même (géotechnique, aéraulique…) et les modifications induites par la nouvelle activité proposée ; - les aspects réglementaires : les textes de références, les conséquences du statut réglementaire initial des sites (carrières-ICPE, Mines-Code Minier) ; les intérêts : développement d’activité au sein de zones en transition, gestion et prévention des risques dans une optique d’aménagement durable des sites et des territoires ; - les pièges à éviter. Un dernier point sera consacré à l’ouverture sur l’avenir en s’interrogeant sur les possibilités de dimensionner les exploitations souterraines de demain, dès l’ouverture des travaux, en vue de leur réutilisation ultérieure (en version C2C – « Berceau au berceau »).
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal-ineris.archives-ouvertes.fr/ineris-03319927
Contributor : Gestionnaire Civs Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, August 13, 2021 - 3:03:15 PM
Last modification on : Friday, August 13, 2021 - 4:22:25 PM

File

2019-319_post-print.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : ineris-03319927, version 1

Collections

Citation

Frédéric Poulard. Valorisation des anciens sites d’exploitation souterraine : exemples, retours d’expérience et perspectives. Congrès de la société de l'industrie minérale (SIM), Oct 2019, Montpellier, France. ⟨ineris-03319927⟩

Share

Metrics

Record views

14

Files downloads

9