L'intolérance environnementale idiopathique (IEI‐CEM)

Résumé : Un certain nombre de personnes signalent divers symptômes qu’elles attribuent à l’exposition aux champs électromagnétiques (CEM). Parmi ceux-ci, des maux de tête, du stress, des troubles du sommeil, etc. Jusqu’à ce jour, aucun lien de causalité entre l’exposition aux champs électromagnétiques et ces symptômes n’a été établi, ce qui a conduit l’OMS à remplacer le terme général d’hypersensibilité par celui d’ « intolérance environnementale idiopathique (IEI) avec l’attribution aux champs électromagnétiques (IEI-CEM) ». Le projet "SENSI-RF" se distingue par le fait qu’il se focalise sur des facteurs de diagnostic objectifs : endocriniens, immunitaires et biochimiques pour étudier la problématique IEI-CEM.
Type de document :
Article dans une revue
Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail, ANSES, 2016, Regards sur 10 ans de recherche, le PNR EST de 2006 à 2015, pp.105. 〈https://www.anses.fr/fr/content/les-cahiers-de-la-recherche〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-anses.archives-ouvertes.fr/anses-01784545
Contributeur : Nathalie Ruaux <>
Soumis le : jeudi 3 mai 2018 - 15:37:44
Dernière modification le : mercredi 16 mai 2018 - 01:11:23
Document(s) archivé(s) le : mercredi 26 septembre 2018 - 00:48:56

Fichier

2016_CDLR_selmaoui_intolerance...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : anses-01784545, version 1

Citation

Brahim Selmaoui. L'intolérance environnementale idiopathique (IEI‐CEM). Les cahiers de la Recherche. Santé, Environnement, Travail, ANSES, 2016, Regards sur 10 ans de recherche, le PNR EST de 2006 à 2015, pp.105. 〈https://www.anses.fr/fr/content/les-cahiers-de-la-recherche〉. 〈anses-01784545〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

23

Téléchargements de fichiers

13